IMG_20171207_065022_406

IMG_20171204_063412_029

IMG_20171203_134036_030

Savez-vous de quoi je rêve ?

Une garde-robe entièrement faite par mes 10 doigts…

Des journées suffisamment longues pour y remédier et un budget mercerie en accord.

Après un peu plus de deux années à pouponner et maintenant que mon poupon a tout d’un enfant de plus en plus autonome, je tire une grande satisfaction d’avoir le temps de confectionner. J’attends qu’il se stabilise plus de 2 mois dans une taille pour me lancer dans des petites tenues rien que pour lui car actuellement, je n’ai pas assez de temps pour être efficace en la matière.

Rendez vous compte : deux vêtements cousus en 3 mois, c’est une prouesse ! Et qui plus est, deux vêtements dont je suis satisfaite et que j’aime porter. Le premier est la blouse Myrantine (patron Citronille) et le second, ce long gilet à pans (patron maison) que j’ai réalisé dans un lainage hyper punchy. Cet hiver, j’espère réussir à finir un pull dont je teste le tutoriel et qui est absolument canonissime.

Pour tout vous dire, j’ai fait appel au printemps à une conseillère en image car je peinais à trouver des vêtements dans lesquels je ne me sente pas déguisée. La méthode selon laquelle je m’inspirais de tenues que j’aimais sur d’autres n’ayant pas porté ses fruits, je décidais que j’en avais marre de laisser au placard des pièces que j’avais passé des heures à réaliser ou pour lesquelles j’économisais avant de m’apercevoir que je me sentais mal, voire très mal une fois dedans.

Cela m’aura également été utile du point de vue du choix des couleurs : la fameuse colorimétrie que j’ai trouvé particulièrement impressionnante. Depuis, plus de faux pas et plus d’argent gaspillé même si les copines étaient heureuses de prendre le relais avec lesdits vêtements.

Concernant ce gilet à pans, j’ai tout de suite su en voyant ce lainage que j’allais pouvoir confectionner une pièce forte et qui serait plutôt adaptée aux demies-saisons que j’affectionne tant : l’automne et le printemps. J’aime son tomber souple et pour cette raison, je n’ai pas appliqué de biais sur le pourtour. J’ai simplement fait un surjet et un repli cousu.

Je suis en train d’adapter ce patron pour une version plus courte, arrondie et à l’esprit kimono. Toujours pour avoir des gilets d’appoint à superposer en grande frileuse qui se respecte :)

*******

Modèle : Gilet à pans (patron maison), tissu lainage : Le Quartier des tissus